En savoir plus...

Dans cette section, vous trouverez des références (livres, sites...) sur le jeu.

Livres disponibles à la bibliothèque de la HEH Tournai

  • Aristow-Journoud, M. (1976). Le geste et le rythme – Rondes et jeux danses-De la naissance à la préadolescence. Paris : Armand Collin.
  • Basset-Clidière, M. (2003). Jeux d’intérieur et de plein air. Paris : Marabout.
  • Barbier, L. et al. (1998). Jouons le jeu.
  • Bergeret, L. (1979). Jeux « utiles » pour 2 à 6 ans. Paris : Fleurus Editions.
  • Bideau, A. (1996). Apprendre, se distraire et créer avec le jeu : 10 jeux à fabriquer. Lyon : Chronique sociale.
  • Bompiani, E. (1972). Grand livre des jeux : 270 jeux pour toutes les saisons. Bruxelles : Casterman.
  • Brasseur, P. (2007). Soyons créatifs ! 1001 jeux et activités pour développer l’imagination des petits et des grands. Bruxelles : Casterman.
  • Brougère, G. (2008). Jeu et éducation. Paris : L’Harmattan.
  • Brougère, G. (2008). Jouer/apprendre. Paris : Anthropos.
  • Bruel, C. & Legendre, B. (1984). Jouer pour changer. Paris : Le sourire qui mord.
  • Caillois, R. (1977). Les jeux et les hommes : le masque et le vertige. Paris : Gallimard.
  • Cavalier, N. et al. (1987). Jouons le jeu.
  • Chambler-Dubosson, M. (2012). Comprendre l’impact des jeux vidéo : potentiels + dangers = responsabilités nécessaires. Lyon : Chronique sociale.
  • Cohen, S. (2008). Sa vie, c’est le jeu. Paris : Presses Universitaires de France.
  • Dehant, A. (1992). Le guide du jeu et du jouet. Bastogne : Delperdange.
  • Demarbre, A. (1976). 200 jeux et variantes. Paris : Berger-Levrault.
  • Demarbre, A. (1977). 350 nouveaux jeux et variantes avec jeux d’intérieur éducatifs. Paris : Berger-Levrault.
  • Deru, P. (2009). Le jeu vous va si bien ! Gap : Souffle D'or.
  • Dethise, C (2006). Le jeu : utile ou futile ? Bruxelles : Editions Labor.
  • Deze, U. (2012). Yoga de kika. Bruxelles : Editions Bayard et Milan.
  • Druart, D. & Wauters, A. (2012). Laisse-moi jouer… J’apprends ! Louvain-la-Neuve : De Boeck.
  • Falise, J. (1962). Récréations et jeux.
  • Ferland, F. (2009). Et si on jouait ? Le jeu durant l’enfance et pour toute la vie. Montréal : Editions de l’Hôpital Ste Justine.
  • Fortin, C. (2009). Je coopère, je m’amuse : 100 jeux coopératifs à découvrir. Montréal : Chenelière Education.
  • Garon, D. (2009). Le système ESAR : guide d’analyse, de classification et d’organisation d’une collection de jeux et jouets. Montréal : Éditions ASTED ; Paris : Éditions du Cercle de la librairie.
  • Gloor, C. & Gogniat, M. (1975). Jeux de neige.
  • Grunfeld, F. V. (1979). Jeux du monde : leur histoire, comment les construire, comment y jouer. Lied – Unicef.
  • Gustin, P. (2013). Jeu t’aime. Bruxelles : Yapaka – Fédération Wallonie Bruxelles.
  • Helayel, J. & Lacroix, M. (2012). Concevoir un jeu de société : GS. Paris : Retz.
  • Henriot, J. (1969). Le jeu. Paris : Presses Universitaires de France.
  • Husson, D. & Pasquer, C. (1978). Jeux d’organisation dans l’espace. Paris : Editions Fleurus.
  • Hutchison, F. (2014). 100 jeux avec Namasté pour la concentration, les émotions et la socialisation des enfants. Longueuil : Béliveau Editeur.
  • Jentzer, K. (1922). Jeux de plein air et d’intérieur. Neuchâtel/Paris : Delachaux et Niestlé.
  • Jobin, A. (1981). Jeux pour la pluie et le beau temps.
  • Jullemier, G. (2006). Jouer pour apprendre aux cycles 1 et 2 : découvrir le monde et maitriser la langue à l’aide de supports ludiques. Paris : Hachette Education.
  • Lecarme, P. & Fradier, C. (2008). Les meilleurs jeux d’extérieur. Casterman
  • Leclercq, H. & Davril-Wilmet, A. (1981). Occupons-nous en jouant : recueil d’activités ludiques. Bruxelles : Editions Labor.
  • Limbos, E. (1981). 30 jeux audiovisuels. Paris : Fleurus Editions.
  • Limbos, E. (1983). Jeux de sable et d’eau. Paris : Fleurus Editions.
  • Loiseau, J.-J. (1979). Jeux d’orientation, d’exploration, d’étude de la nature. Paris : Les presses d’Ile de France.
  • Maison, F. (1978). Devinettes et petits jeux. Paris : Albin Michel.
  • Malenfant, N. (2010). Jeux de relaxation : pour des enfants détendus. Louvain-la-Neuve : De Boeck.
  • Masheder, M. (1989). Jeux coopératifs pour bâtir la paix. Lyon : Chronique sociale.
  • Masheder, M. (1993). Jeux coopératifs pour bâtir la paix : tome 2. Lyon : Chronique sociale.
  • Mayrhofer, H. & Zacharias, W. (1980). Jeux « actifs ». Paris : Fleurus Editions
  • Merlo, P. & Lelièvre, P. (2008). Jeux de groupe pour mieux vivre ensemble. Bruxelles : Casterman.
  • Monnier, J. (1977). Les petits fabriquent leurs jeux. Paris : Fleurus Editions.
  • Raimundo, D. (1982). Droit au jeu. Bruxelles : Comité belge francophone de l'Organisation Mondiale de l'Éducation pré-scolaire.
  • Raymonde, M. & Maison, F. (1978). Jeux autour d’une table. Paris : Editions Fleurus.
  • Rivière, C. (1980). Autour du jeu : adaptations-inventions. Paris : Les Presses d'Ile de France.
  • Roland, P. et al. (1961). Dans la forêt.
  • Tisseron, S. (2011). Jeu des trois figures en classes maternelles. Yapaka – Fédération Wallonie Bruxelles.
  • Vargas Vargas, L. & Bustillos, G. (2011). Éducation populaire : manuel de techniques participatives. Bruxelles : Quinoa ASBL.
  • Vinel, C. (1980). Les jeux et l’enfant de 5 à 12 ans. Paris : Amphora.
  • Vinella, B. (2004). Jeux en plein air. Nîmes : De Vecchi.

Livres

  • Ben Soussan, P. et al. (2009). Le bébé et le jeu. Toulouse : ERES.
  • Ben Soussan, P. et al. (2003). Joue bébé, joue. Toulouse : ERES.
  • Berger, M. (2008). Voulons-nous des enfants barbares ? Prévenir et traiter la violence extrême. Paris : Dunod.
  • Bettelheim, B. (1990). Pour être des parents acceptables : une psychanalyse du jeu. Paris : Pocket.
  • Chapelier, J.-B., et al. (2005). Excitation, jeu et groupe. Toulouse : ERES
  • Collectif, (2007). Contre les jouets sexistes. Paris : L’échappée.
  • Deligny, F. (1998). Graine de crapule. Paris : Dunod.
  • Denis, P. (2004). Jeux de bébés. Toulouse : ERES.
  • Duparc, F. et al. (2005). Winnicott en 4 squiggles. Paris : In Press.
  • Eiguer, A. (2006). Le divan familial, N°16, Printemps 200 : Jeu et créativité. Paris : In Press.
  • Epstein, J. (1985). Le jeu Enjeu. Adultes, enfants : vivre ensemble en collectivité. Paris : Dunod.
  • Esterle-Hedibel, M. (1997). La bande, le risque et l’accident. Paris : L’Harmattan.
  • Marcelli, D. (2000). La surprise : chatouille de l’âme. Paris : Albin Michel.
  • Marinopoulos, S. (2012). Jouer pour grandir. Bruxelles : Yapaka.
  • Minet, S. (2011). Ne dites pas à mon fils que je joue. Une logique de la dépendance. Bruxelles : Éditions Racine.
  • Périno, O. (2008). Le jeu, comme toujours. Toulouse : ERES.
  • Roussillon, R. (2008). Le jeu et l’entre-je(u). Paris : Presses universitaires de France.
  • Rouzel, J. (1997). Le travail de l’éducateur spécialisé. Paris : Dunod.
  • Vidit, J.-P., Balzani, B. & Kainz, G. (2002). Du jeu et des délinquants : jouer pour pouvoir penser. Bruxelles : De Boeck Supérieur.
  • Vincent, S. (2001). Le jouet et ses usages sociaux. Paris : La Dispute.
  • Winnicott, D. W. (1975). Jeu et réalité. Paris : Gallimard.

Chapitres de livres à conseiller

  • Carel, A. et al. (1990). A la recherche du jeu perdu ; Intérêt de l'association groupe de parents et groupe de faire-semblant pour les jeunes enfants. In Sassolas, M., Le théâtre du soin, ses acteurs et ses lieux (pp. 111-128). Meyzieu : Césura.
  • Fédida, P. (1978). L’ « objeu », objet, jeu et enfance, l’espace psychothérapeutiques. In L’absence (pp. 97-195). Paris : Gallimard.
  • Green, A. (2009). L’intuition du négatif dans « Jeu et réalité ». In Kohon, G., Essais sur la mère morte et l’œuvre d’André Green (pp. 289-310). Paris : Éditions d’Ithaque.
  • Klein, M. (1955). La technique de jeu psychanalitique : son histoire et sa portée. In Klein, M., Le transfert et autres écrits (pp. 25-49). Paris : Presses Universitaires de France.
  • Mannoni, M. (1993). Créativité et jeu chez l’enfant. In Mannoni, M., Amour, haine, séparation : renouer avec la langue perdue de l’enfance (pp. 79-87). Paris : Denoël.
  • Mannoni, M. (1993). La dimension symbolique du jeu. In Mannoni, M., Amour, haine, séparation : renouer avec la langue perdue de l’enfance (pp. 107-116). Paris : Denoël.
  • Mannoni, O. (1980). La part du jeu (sur Winnicott). In Un commencement qui n’en finit pas : transfert, interprétation, théorie (pp. 121-133). Paris : Le Seuil.
  • Roussillon, R. (2005). Le jeu comme objet. In Le sexuel et la sexualité au psychodrame (pp. 107-124). Paris : Société parisienne d’aide à la santé mentale
  • Szatan, M. (1997). Le jeu dans les situations de violence : l’exemple de Gaza. In Cromer, S., Doray, B. & Louzoun, C., Les traumatismes dans le psychisme et la culture (pp. 181-183). Toulouse : EGER.
  • Tisseron, S. (2009). Le jeu. In Marty, F., Les grandes problématiques de la psychologie clinique (pp. 129-144). Paris : Dunod.

Revues

 Dossier

  • Dewey, A. (2006). Dossier spécial : Le jeu comme outil pédagogique ? Les nouvelles de l’observatoire. Bruxelles : Communauté française, Service général de pilotage du système éducatif.

Articles

  • Hours, A. (2011). À quelques lieues de l'or pur, entre jeu et réalité, le travail clinique auprès d'enfants victimes de maltraitance. La psychiatrie de l’enfant, 54 (2), 491-507.
  • Lebovici, S. (1962). Fonction et signification du jeu chez l’enfant. La psychiatrie de l’enfant, (5)1, 207-253.
  • Mannoni, O. (1977). La part du jeu. Arc, 69, 39-45.
  • Marchand, C. (1984). Et si on jouait ? … L’enfant, le jeu, la symbolisation. Le Coq-Héron, 89, 31-52.
  • Navarro, V. (2008). Le jeu, outil éducatif pour la prise en charge des adolescents. Enfances et Psy, (2)39, 158-166.

Sites Internet

Formation sur le jeu